Accueil Suivi environnemental Signature du Plan de Gestion Environnementale Specifique de l’usine de traitement du Projet Ambatov
AddThis Social Bookmark Button

Signature du Plan de Gestion Environnementale Specifique de l’usine de traitement du Projet Ambatov PDF Imprimer Envoyer
Écrit par MR   
Jeudi, 24 Novembre 2011 07:39
AddThis Social Bookmark Button

Le 17 novembre dernier, le Projet Ambatovy et l’Office National pour l’Environnement ont procédé à la signature du plan de gestion environnementale spécifique (PGES) de l’usine de traitement du Projet Ambatovy à Tanandava. Il renferme  les mesures d’atténuation spécifiques à mettre en œuvre à l’usine de traitement  durant toute la phase opération, ainsi que les systèmes de suivi rigoureux, garantis des niveaux d’impact acceptables. Ce PGES s’inscrit  dans le cadre du plan de gestion environnementale et de développement social (PGEDS) initial accompagnant le permis environnemental du projet délivré en 2006. Ce dernier étant le document cadre des politiques environnementales et de développement social du Projet ; il a été établi  pour réduire au maximum les effets générés sur l’environnement par le projet, pour guider particulièrement ses relations avec la population concernée par le projet. Il comprend également un Plan de Gestion de la Santé et de la Sécurité, qui définit les conditions et modalités dans lesquelles le travail doit être effectué afin de réduire les risques potentiels pour la santé et le bien-être du personnel d’Ambatovy

 

 

Rappelons que le mandat de l’Office National pour l’Environnement (ONE) ne se limite pas à la délivrance du permis environnemental. Il assure également le suivi de la mise en œuvre, par les promoteurs,  des mesures et dispositions stipulées dans les cahiers de charges ou des plans de gestion environnementale et de développement social (PGEDS) ainsi que les Plans de Gestion Environnementale Spécifique (PGES) pour les projets de grande envergure ou nécessitant de telle disposition. Ceci en collaboration avec les cellules environnementales des ministères sectoriels concernés par le projet ainsi que les représentants des autorités locales.

 

Outre le suivi de l’évolution du milieu et l’appréciation de la qualité de l’évaluation initiale des impacts du projet, l’adéquation des mesures d’atténuation ou de compensation prévues, est également évaluée au moment du suivi sur site ou de l’analyse des rapports de suivi remis par les promoteurs. Le suivi constitue donc un mécanisme permettant d’apporter les ajustements nécessaires qui aideront les promoteurs et investisseurs à s’engager.

 

.:: ONE : Office National pour l'Environnement : 2012 ::.